La réussite n’est pas une question de chance mais une question de choix

Pour ce premier article basé sur une citation, je vous invite à parler de la chance liée à la réussite. Est-ce que la chance et la réussite sont deux paramètres liés ou non ? Est-il possible de créer la chance ? Comment exploiter la chance à votre avantage ? Toutes sortes de questions qui demandent une réflexion collective :) Je vous invite à rejoindre la discussion et à participer à cette réflexion en réagissant dans les commentaires.

LA REUSSITE N’EST PAS UNE QUESTION DE CHANCE MAIS UNE QUESTION DE CHOIX

J’entends beaucoup de personnes dire que les autres ont de la chance parce qu’ils ont réussi. Ils ont de l’argent et peuvent l’utiliser comme ils en ont envie, sans se soucier des factures à payer, et à faire des choses qu’ils ont réellement envie de faire.  Une vie de rêve quoi.

Pensez-vous réellement que ces gens là ont uniquement de la chance ? Réussir n’a rien à voir avec la chance, du moins pas tout à fait. On peut appeler cela plutôt ‘’le contexte’’ que la chance. Il s’agit des évènements liés à votre environnement sur lesquels vous n’avez pas d’emprise. On pourrait dire : ‘’c’est comme ça et on n’y peut rien’’. Et encore, c’est une partie de la vérité. Au contraire, je pense que nous avons tous un impact sur notre environnement et que notre environnement à un impact sur nous. Nous ne vivons pas dans un système statique mais dynamique ou nous avons tous des conséquences les uns sur les autres.

Je parie qu’à ce moment-ci de la lecture, vous ne vous êtes pas posé la question ‘’comment ?’’. Comment est-ce que les personnes dont nous parlons ont réussi ? Ce qui nous amène inévitablement à la réflexion sur ce que signifie réellement la réussite.

Réussir… qu’est-ce que ça signifie ?

Définitivement, la réussite est quelque chose de personnel liée à chaque être humain. Il n’y a pas de règles. Chacun doit en faire la sienne et avoir l’esprit tranquille avec sa définition sous peine de ne jamais être heureux. En effet, si vous jugez que vous n’avez pas réussi votre vie à la fin de celle-ci, il est fort probable que vous soyez rongé par les regrets. Définir aujourd’hui votre définition vous permettra d’en prendre conscience et de faire les actions nécessaires pour ne pas vous retrouver dans cette situation.

On pourrait se dire que plus on se contente de peu et plus nous pouvons être heureux. Personnellement, je pense que c‘est une vérité. Ceci dit, vu le mode de vie dans lequel nous vivons (surtout dans la culture occidentale), où la consommation et la possession sont signes de richesse, il est difficile de se contenter de pain, d’eau et de bonheur. Enfin, peut être que ça ne serait pas aussi compliqué s’il n’y avait pas l’argent :)

Bref, ne nous éloignons pas de notre sujet. :) Pour commencer à débattre de notre citation, je pense qu’il serait nécessaire de se demander ce que signifie la réussite de notre vie. Quels sont les rêves que vous souhaitez accomplir ? Comment allez-vous faire pour les accomplir ? Quelle priorité allez-vous leur donner ? Quelles sont les étapes pour y parvenir ?

Ne faites pas seulement que rêver, agissez !

L’homme est également fort dans un autre domaine. Celui de la procrastination. C’est à dire que vous remettez sans cesse au lendemain ce que vous pourriez faire aujourd’hui et par conséquent que vous ne faites rien.

Le vrai problème de la procrastination n’est pas le fait que les gens sont paresseux et ne veulent rien faire. Non, il ne s’agit pas de cela. Le vrai problème est que la majorité des personnes qui procrastinnent ne savent tout simplement pas comment aller d’un point A à un point B. En d’autres termes, ils ont des rêves et des objectifs mais ils ne savent tout simplement pas comment les atteindre.

Une petite astuce pour vaincre la procrastination est de se forcer à noter immédiatement sur papier (ou sur ordinateur avec Evernote par exemple) tout ce qui vous passe par la tête et de déjà planifier un événement si votre réflexion nécessite votre intervention  Ensuite, essayez de définir quelle serait la prochaine étape logique qui vous permettrait d’atteindre votre objectif. Par exemple, si votre rêve est de faire un tour du monde, une des prochaines étapes logiques serait sûrement de préparer un itinéraire que vous aimeriez faire. Il vous suffit simplement de définir une plage horaire durant laquelle vous allez allouer votre temps à réfléchir à votre itinéraire. Et lorsque le moment que vous aurez décidé sera arrivé, faites-le ! Ne reportez pas. Ca serait le meilleur moyen de retomber dans la procrastination.

Le livre ‘’la semaine de 4 heures’’ comporte un chapitre extrêmement intéressant sur une méthode pour planifier vos rêves. Son auteur, Tim Ferriss, a appelé cela le chrono rêve. Il s’agit d’un simple tableau Excel dans lequel, d’un côté vous entrez le montant de vos rentrées d’argent et de l’autre côté vous planifier les rêves que vous aimeriez accomplir prochainement ainsi qu’un prix pour les réaliser. Et vous verrez que vos rêves ne sont pas si difficiles à atteindre que ce que vous pouvez imaginer. Nous avons tendance à essayer de gagner beaucoup d’argent pour ne même pas savoir quoi en faire. Ne tombez pas dans ce piège. Profitez des choses dont vous voulez vraiment profiter.

Je vous invite à télécharger le ficher Excel pour planifier vos rêves et nous les partager dans les commentaires icon smile La réussite n’est pas une question de chance mais une question de choix

Note : j’ai fais l’expérience de la méthode du chrono rêve et c’est tout simplement incroyable. En une journée, j’avais réussi à définir mes 3 rêves que je voulais accomplir dans les 3 mois et je me suis rendu compte que ce n’était pas seulement possible mais que c’était beaucoup plus atteignable que ce que j’avais imaginé. Désormais, je suis persuadé que nous avons tendance à nous mettre des barrières tout simplement parce que nous avons une mauvaise idée (ou une mauvaise approche) des choses que nous souhaitons accomplir.

En matière d’organisation. Pour ceux qui procrastinnent, je vous invite à lire le livre ‘’GTD : s’organiser pour réussir’’. Ce livre vous permettra de mieux organiser votre vie professionnelle et personnelle. Appliquer la méthode complète me paraît tout simplement impossible mais les grandes lignes de ce livre vous permettront de mettre en place un système d’organisation efficace qui vous fera gagner du temps.

Provoquez la chance !

Si on considère que la chance est basée sur des évènements inattendus desquels découlent des conséquences positives liées à la réalisation de nos objectifs de vie (à nos rêves), alors cela signifie que nous pourrions nous projeter dans cette situation et la provoquer.

Vous en conviendrez que ce n’est pas en restant à ne rien faire qu’on parvient à réussir à faire quelque chose. Les gens qui réussissent sans rien faire n’existent pas., Il est fort probable que ces personnes ont mis en place une série d’actions qui les ont permis d’en arriver jusque là.

Certains diront : ‘’Oui mais j’ai déjà tout essayé et rien ne fonctionne’’. Vous n’êtes pas le seul. Les contextes dans lesquels vous vous trouvez ne sont pas les mêmes que les autres individus sur le reste de la Planète. Les paramètres économiques, sociaux et culturels jouent un rôle important dans le facteur ‘’chance’’ et ne sont pas nécessairement égaux pour tout le monde.  Ce qui signifie que certains individus sont localisé dans un environnement plus propice à cette ‘’chance’’. Ceci dit, Internet permet quand même de détruire beaucoup de barrière à ce niveau là ;)

Si vous avez l’impression de faire beaucoup de bruit pour peu de résultats, ne vous tracassez pas. C’est également arrivé aux meilleurs. La vraie raison à cela est que nous avons tendance à focaliser notre énergie et notre attention sur des choses qui ne vont pas nous permettre de réellement atteindre nos objectifs. Nous occupons notre temps au lieu d’être productif. Bon, étant donné que ce sujet pourrait à lui seul faire un article, le seul conseil à noter ici serait d’essayer de réfléchir avant d’agir et de se demander quel est l’impact de la tâche qu’on souhaite (pourquoi fait-on cette tâche ?) exécuter et comment mesurer son impact pour voir si elle remplit bien nos objectifs.

Pour finir… créez les évènements ! Comme nous l’avons vu dans cet article, la chance est un facteur qui se créée. Rien n’arrive sans rien, ni par hasard. N’ayez pas peur des échecs. Ce sont autant d’étapes qui vous permettent d’apprendre à mieux agir afin de vous rapprocher de vos objectifs. Plus vous provoquerez des évènements, plus vous aurez également de chances de réussir. Et surtout… ne vous fatiguez pas. Essayez de trouver les chemins les plus directs pour provoquer les bons évènements. Il est préférable de bien réfléchir et d’agir peu mais bien ;)

Comments & Your Voice

  1. Cet article est terriblement juste. Comme vous le dites si bien, nous avons trop souvent tendance à nous mettre des barrières, sans même nous en rendre compte. Par peur de l’échec ? Peut-être même par peur de la réussite ? Quoiqu’il en soit, il est important de se fixer des objectifs (et pas seulement du côté professionnel) et de tout faire pour les atteindre.
    J’ai moi aussi lu le livre de Tim Ferris, et j’ai beaucoup aimé la partie sur les chrono-rêves. Encore une chose à planifier ;)

  2. Ali
     

    En effet beaucoup trop de gens justifient leur inactivité derrière le manque de chance.Il y a un proverbe qui dit: “la chance sourit aux audacieux”. Moi je dirais plutôt : “la réussite sourit aux audacieux”.
    Comme tu le dis si bien Jeremy, il faut provoquer la chance!
    Pour ma part, dans mon intimité je ne pourrai pas me qualifier de chanceux, car il m’arrivent pas mal de petits imprévus que je qualifierais plutôt “d’épreuves” que je surmonte à force de persévérance….Pourtant, vu de l’extérieur, tout mon entourage pense vraiment que je suis un chanceux. Mais il n’en rien! Je suis plutôt un bosseur et un persévérant. D’ailleurs je suis en train de monter un blog et je compte bien y arriver! Ok pour m’aider Jeremy?

    • Bonjour Ali,

      Il n’y a pas de secret, il n’y a qu’en travaillant qu’on y arrive et en travaillant intelligemment on peut y arriver plus vite.
      Disons qu’en fonction de ce que tu veux faire, mieux tu connais les règles de ton secteur et mieux tu peux maitriser ton business.

      Dans tous les cas, je te souhaite bon courage.
      Comme je l’expliquais dans le dernier bilan, je ne peux plus aider les gens individuellement car il je passe mon temps à aider moins de 20% des gens (en dehors du blog en plus) alors que je pourrais consacrer mon énergie à aider 80% des inscrits sur mon blog. C’est pour cela que je suis en train de développer le programme de formation pour accompagner les gens dans le développement de leur projet sur base de m méthodologie de créateur de business. Regarde le 5eme bilan pour en savoir plus (fin de page) : http://www.roadtoentrepreneur.com/bilan-blog-nouveaux-objectifs

      Ceci dit, n’hésites pas à poser tes questions dans les articles, j’y répond dès que c’est possible.
      Jérémy

  3. Je suis tout à fait d’accord, les choix sont cruciaux pour partir dans la bonne direction.

    Après, le travail fera qu’on aboutira forcément si l’on est parti du bon côté ;)

  4. ElmehdiVagabond
     

    Salut,

    Je suis devenu de plus en plus accros à tes articles, que je trouve bien réussis. Voila, bonne continuation. et je suis d’accord avec toi pour la réussite. Merci

  5. Maxime
     

    Bonjour Jérémy,

    Pour ma part, je pense que la réussite est une question de choix.
    Quant à la chance, de par ce choix, aujourd’hui, je la provoque.

    Exemple vécu récemment:
    Ma voiture tombe en panne!
    Question de base: “Quel est le cadeau derrière cette panne”?
    Dans ma formation Transurfing, j’ai appris à aller encore plus loin:
    Quels sont les 5 avantages que je tire de cette expérience?

    Il faut savoir que la panne s’est traduite au bout du compte par un échange standard moteur avec une facture non prévue de 2200 € à la clé:-)
    Et malgré tout, j’ai choisi de penser que la Vie m’envoyait un magnifique cadeau dont je ne connais pas encore la valeur, qui pour moi va bien au delà de la somme déboursée.

    L’immobilisation de ma voiture (5 semaines) m’a permis entre autres:
    > de découvrir les avantages des transports en commun de ma chère ville de Nantes
    > De co-voiturer avec des amis pour me rendre à 2 séminaires de formation
    > De me “bouger les fesses” pour inventer des solutions de déplacement non évidentes au 1er abord
    > D’apprendre à recevoir toutes les propositions d’aide
    > De réapprendre à utiliser mes 2 pieds pour me déplacer :-)
    > De prendre le train et l’avion (gain de temps de déplacement, moins de fatigue et de risque)et d’utiliser tout ce temps pour regarder mes vidéos de formation et prendre des notes, chose impossible quand je suis au volant de ma voiture.
    Etc..

    Donc, à partir d’une situation “négative”, j’ai créé ma chance et ma réussite rien que par le choix de ma pensée et des actions que j’ai choisies de mettre en place tout en gardant le sourire.

    Autre chose:
    Merci pour le fichier de Tim Ferris.
    Quand j’ai lu son livre il y a quelques mois, j’ai alluciné de toutes les potentialités qui s’y trouvaient.
    Notamment sur l’externalisation des tâches et l’organisation personnelle.
    Je me sentais incapable d’aller aussi loin.
    Et pourtant!
    Aujourd’hui, je sous-traite la création du logo de mon blog avec Odesk.
    Et je vais me replonger dans la formation d’Olivier Roland Agir et Réussir pour amolériorer ma productivité.
    Les graines ont été semées et elles commencent à germer.
    YES!

    Dernier point sur la procrastination:
    Sortir de sa zone de confort, aller dans sa zone de progression nécessite de se confronter à sa zone de panique (la fameuse peur du changement, la peur de l’échec ou de la réussite ;-) )

    Mon expérience dans ce domaine?
    Me rappeler que c’est l’action qui tue le stress!
    Et mettre le mental devant le fait accompli.
    M’autoriser à faire un 1er pas en conscience, gérer le malaise que mon mental va générer par habitude et répeter encore et encore la même situation afin de créer un nouvelle habitude.

    Dernier exemple en date?
    Un ami qui focalise sur ses rêves m’invite à visiter avec lui un maison à 2 200 000 €.
    Cela s’est passé hier soir.
    Avant la visite, mon mental s’en est donné à ceour joie: “Tu ne vas pas être à l’aise, pour qui tu vas passer, tu n’as pas la somme, etc…”
    En fait, je l’ai vécu très simplement, en vivant l’expérience, je me suis rendu compte ENCORE UNE FOIS que mon mental m’avait raconté des histoires.
    Cela s’est très bien passé, en fait!

    Un vendeur qui vent un bien, qu’il soit de 100000 € ou de 10 millions est un homme comme les autres.
    Au bout d’1 heure, après la phase d’adaptation, j’ai vraiment pris plaisir à cette visite.
    Je me suis même surpris à m’exprimer dans mes ressentis.

    Cette expérience est très enrichissante à plusieurs titres:
    > Ce n’est pas le montant du bien qui va faire que je me sente bien ou pas.
    > Je vais visiter d’autres maisons pour clarifier encore plus précisément ce que je veux vivre dans la maison de mes rêves.
    > Je vais m’autoriser à me plonger encore plus souvent dans l’inconnu pour m’habituer à la longue à ce nouveau ressenti :-)
    > Je vais enfin avoir le courage de partager ma liste de mes rêves sans en avoir honte, même si je prends le risque de me faire traiter de fou par certains membres de ma famille! Je ne vais pas en mourir même si je me fais rejeter!

    Merci Jérémy, pour la qualité de ton article.
    J’aime partager et je m’autorise maintenant à écrire des commentaires sur des blogs de qualité comme le tien.
    Comme quoi, des choses qui me paraissaient inimaginables finissent par devenir “naturelles”.
    Le découvrir, en faire l’expérience m’aide à m’ancrer dans mes ressources.
    Et à croire dans mes capacités d’entrepreneur.

    J’espère avoir le plaisir de te rencontrer et te saluer au prochain W2Connect à Paris.

    Bien à toi.
    Maxime

    • Bonjour Maxime,

      Tout d’abord, je tiens à te remercier pour ta réponse de grande qualité et pour l’avoir partagée avec tous les autres lecteurs du blog.

      Tu montres ici quelque chose de très important. C’est par l’expérience que nous pouvons progresser vers de nouveaux chemins.
      Ton expérience montre que ce n’est que par l’action que les évènements arrivent. Alors, osez agir !
      Rares sont les évènements que vous allez provoquer qui vont vous apporter des choses négatives.
      Et comme le souligne Maxime, même des évènements négatifs peuvent apporter des bons côtés. Il suffit juste de voir les choses du bon côté.
      Préférez voir le côté du verre rempli à moitié plutôt que le côté à moitié vide.
      Voir le choses positivement n’est pas un exercice facile au début mais avec un peu d’entraînement vous y arriverez relativement vite.

      Un autre point intéressant que tu soulignes est l’apprentissage par l’action.
      Nous avons tendance à avoir peur de l’inconnu. Or, ce n’est pas justifié. Pourquoi avoir peur des choses que nous ne connaissons pas ?
      Faites les choses dont vous avez peur (petit à petit) et vous verrez qu’elles ne représentent pas autant de difficulté que ce que vous pouviez imaginer.

      La richesse d’une vie n’est pas la quantité d’argent que nous accumulons mais des expériences que nous vivons ;)
      Alors, profitez de votre vie et vivez tout ce que vous voulez vivre.
      Peu importe ce que les gens pensent, gardez en tête que peu importe vos idées, il y aura toujours de gens qui vous soutiendront. Et rien que pour eux, le jeu en vaut la peine.

      Merci encore pour ton commentaire Maxime qui me permet à mon tour de partager encore plus de choses ;)
      Pour le Web2Connect, avec plaisir !

      Jérémy,

  6. Nouredine
     

    Excellent article ! La chance n’existe pas en tant que tel mais certains aiment à le croire en voyant cela comme non contrôlable. Connaissez Philippe Gabillet qui a écris un livre “l’éloge de la chance”. Je vous invite à le lire.
    Une vidéo qui résume ses propos :
    http://youtube.com/watch?v=FX8HoRk0eHA

  7. Mathieu
     

    Bonjour Jeremy,
    je dirais que le mot “chance” ou “hasard” sont tout simplement deux mots qu’une catégorie de personnes ont inventées pour se trouver des excuses pour ne pas passer à l’action. Ces mots ont bon dos pour la plupart des gens !

    A bientôt

Add New Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Name

Email

Website

Comment